Centre de Recherche sur les Nanomateriaux et l'Énergie
 
Travaux d'Isabelle Marcotte parmi les "50 défis pour 2050" de la revue Québec Science.
Vendredi 19 Octobre 2012
Catégories : / Actualités / Informations / Revue de presse

Dans son numéro spécial 50e anniversaire, le magazine de vulgarisation scientifique Québec Science a rencontré près d'une centaine de jeunes chercheurs, dont la Pr. Isabelle Marcotte, qui travaillent sur 50 défis que devra relever notre société d'ici 2050 dans les domaines de la médecine, des sciences sociales, de la technologie, de la science fondamentale et de l’agriculture.

Édition spéciale du 500e numéro de Québec Science - Couverture Édition spéciale du 500e numéro de Québec Science - Article page 1 Édition spéciale du 500e numéro de Québec Science - Article page 1

Reconstruire des tissus humains

La professeure Isabelle Marcotte s'intéresse au fil de moules, le byssus, qui permet à ces mollusques de se fixer aux rochers. Un peu moins résistant que le fil d'araignée et tout aussi extensible, le fil du byssus est composé notamment d’une longue protéine riche en collagène (qui forme la peau humaine), explique la chercheuse qui en étudie la structure.

L'équipe d'Isabelle Marcotte transforme le byssus en un biofilm non toxique où les cellules peuvent pousser. Ce biomatériau pourrait entre autres servir à fabriquer des tendons artificiels, des fils de suture et des véhicules pour administrer des médicaments.

Source : UQAM, Québec Science.