Centre de Recherche sur les Nanomateriaux et l'Énergie
 
Recherches | Professeurs | Publications
Étude de nouveaux électrolytes transparents et non corrosifs pour les cellules solaires à pigment photosensible (DSSCs)
Thème : Energie | Domaines : Électrolytes, Cellules solaires.

Les cellules solaires à pigment photosensible (DSSCs) utilisent généralement un électrolyte à base d’iode (couple redox I3-/I- dissous dans un solvant organique). Cet électrolyte absorbe non seulement une bonne partie de la lumière solaire, mais de plus est très corrosif vis-à-vis le matériau de cathode à base de platine et pour les contacts électriques qui relient les cellules. Dans le but de pallier à ces deux inconvénients majeurs, notre laboratoire développe depuis plusieurs années de nouveaux couples redox (électrolytes) transparents et très stables. Plusieurs molécules de type thiolate/disulfure organique ont ainsi été synthétisées puis caractérisées chimiquement, physico-chimiquement (conductivité ionique, viscosité, stabilité thermique) et électrochimiquement (cinétique aux électrodes et potentiel redox). Les meilleurs couples redox ont ensuite été intégrés dans des cellules solaires fabriquées par notre collaborateur suisse, puis leurs performances ont été déterminées.

Chercheurs : Benoît Marsan (NanoQAM), Michael Grätzel, EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne).